Historique de la Ville

Historique de la Ville

La terre de FEIGNIES occupée à l’origine par les Nerviens, subit l’invasion romaine, puis les ravages des Barbares. Possession des rois francs tombée aux mains de Clovis, elle fut rattachée au royaume d’Austrasie.

Après Charlemagne, elle eut pour maîtres successifs : LOTHAIRE, Charles le Chauve, Louis III de Saxe. Au 9me siècle, les invasions des Normands et au 10me siècle, celles des Hongrois, semèrent la désolation dans la région.

FEIGNIES appartint ensuite aux comtes de Hainaut.

Au Xlll ème siècle, elle passa entre les mains des seigneurs d’Audenaerde et de Rozoit.

Au XIV ème. siècle elle retourna au Comte de Hainaut qui la céda au Comte de Flandre.

Passée au pouvoir de Charles Quint, elle fut plus tard donnée au seigneur de Senzeilles ;, vice roi de Naples, puis en 1545 au duc d’Aerschot. Elle passa ensuite au duc de CROY et d’ORLEANS.

A partir du traité de Nimègue en 1678 et de la Cession du Hainaut à la France, FEIGNIES releva de la Prévôté royale de MAUBEUGE. La Commune devint en 1790 le Chef lieu d’un canton du district du Quesnoy, puis fut rattachée au canton de BAVAY.

* La ville de Feignies possède comme sous préfecture AVESNES sur HELPE qui se situe à 20 Km. * La préfecture est LILLE (80 Km). * D’après le dernier recensement (1999), la population de Feignies s’élève à 7 286 habitants.

L’évolution Technologique

Une zone industrielle importante se trouve sur la commune de Feignies, elle regroupe un ensemble de grandes entreprises. Tel que Menissez (fabricant de pain industriel), MCA ( Maubeuge Construction Automobile ), un grand nombres de garages de constructeur automobile. L’évolution Industrielle.

Depuis un siècle la commune de FEIGNIES est devenue une importante agglomération industrielle grâce aux Aciéries et aux Céramiques qui s’y sont installées.